Améliorations à venir en matière de prise en charge Maladie-maternité au Grand-Duché

Article provenant du site d'information : Le Republicain Lorrain 

-----------------

Le gouvernement a présenté vendredi à la Caisse nationale de santé les changements en matière d’assurance maladie-maternité qui entreront en vigueur en 2017.

Romain Schneider, le ministre de la Sécurité sociale luxembourgeois, Paul Schmit, le président de la CNS, et son adjoint Jean-Paul Juchem ont récemment présenté les améliorations à venir en matière de prise en charge Maladie-maternité au Grand-Duché.

L’évolution positive de l’économie et de l’emploi au Luxembourg a eu un effet bénéfique sur la situation financière de l’assurance maladie-maternité. Sa réserve globale, qui était de 405 millions d’euros en 2015, devrait atteindre 535 millions d’euros fin 2016. Elle dépasserait alors le plafond légal de 20 %, ce qui exigerait une baisse des cotisations.

Mais comme l’a expliqué vendredi Romain Schneider, le gouvernement préfère « rester prudent », la situation pouvant changer « d’un moment à l’autre ». La réserve sera donc ouverte « vers le haut », libérant plus de marge en faveur des assurés. Le taux des cotisations reste donc inchangé.

En revanche, des améliorations au niveau des prestations prendront effet dès janvier et au plus tard en 2018. Elles concerneront d’un côté la médecine dentaire (deuxième détartrage annuel pris en charge, anesthésie locale remboursée en cas de l’obturation à partir de 2017, etc.) et de l’autre, les aides visuelles (verres organiques pris en charge pour tous les assurés sans ordonnance, délai de renouvellement pour les lentilles baissé de quatre à trois ans et remboursement à partir de la dioptrie 6).

 

Révision des conventions

Au niveau du transport en taxi, le forfait du prix kilométrique sera augmenté à 1,60 euro avec un montant forfaitaire minimal de 6,40 euros par déplacement (1,40 euro jusqu’à présent). Concernant les ambulances, le montant forfaitaire passera de 34 à 38 euros et le prix au km de 1,12 à 1,25 euro. L’indemnité de voyage augmentera de 0,17 euro à 0,20 euro. La révision de l’agrément des taxis et ambulances est prévue pour 2017.

Au niveau des fournitures orthopédiques, les assurés pourront compter sur l’introduction de chaussures thérapeutiques pour « pied diabétique » et une précision des critères concernant la prise en charge de prothèses orthopédiques. En collaboration avec le ministère de la Santé et la direction de la Santé, un programme de médecine préventive du cancer colorectal sera développé et les coûts liés aux coloscopies pris en charge.

Parmi les « orientations stratégiques » que s’est données la CNS : la révision des conventions avec les prestataires de soins (dont certaines remontent aux années 90), la modernisation des nomenclatures, notamment en matière de kinésithérapie, de soins palliatifs et infirmiers. Mais à la conférence de presse, vendredi au Centre commun de la Sécurité sociale, il était également question de modernisation des chaînes de facturation ou encore de dématérialisation des échanges, autrement dit de la réduction de l’impact de la consommation de papier.

Afin d’apporter plus de transparence, de clarté et en même temps d’attractivité, la CNS s’est également dotée d’une nouvelle présence internet, avec un site entièrement refait à neuf, car très sollicité et qui sera activé jeudi. En matière d’accueil des assurés, la CNS a entrepris de renforcer son équipe jusqu’en 2017. Certaines de ses agences à travers le pays seront rénovées, d’autres déménageront. Cinq nouvelles agences sont en planification à Differdange, Esch-sur-Alzette, Mondorf, Clervaux et Diekirch.

Aussi, à partir de mars 2017, certaines démarches (commande du formulaire de remplacement, attestation de séjour temporaire, certificat de coassurance, modifications des coordonnées bancaires…) pourront se faire sur le site www.guichet.lu.

 

 

 

Source: republicain-lorrain.fr

Lien vers la page: http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-thionville-hayange/2016/12/19/maladie-maternite-au-grand-duche-de-luxembourg-meilleure-prise-en-charge-a-partir-de-2017