Le digital, le futur du marché de l'assurance luxembourgeoise ?

Article provenant du site d'information : lequotidien.lu

-----------------

Le monde de l’assurance est chamboulé depuis l’avènement de l’AssurTech, qui voit de jeunes entreprises innovantes transformer l’expérience client dans les domaines de l’assurance-vie et non-vie.

 

Les compagnies d’assurances aujourd’hui ne doivent pas seulement faire face à des changements réglementaires. La digitalisation est en train de bousculer le secteur. Elle est même de plus en plus pressante, selon des spécialistes.

 

[...]

 

Le Grand-Duché en observateur

 

Au Luxembourg, le marché des assurances est «très spécifique», concède Alexandre Rochegude. Visiblement, «les demandes (des clients) restent très classiques et commencent à évoluer», annonce-t-il.

D’après le chef du Khube, au Grand-Duché, «on est au tout début» de l’AssurTech. La taille du pays est un facteur à ne pas négliger. Le fait de connaître personnellement un agent d’assurance «est quelque chose qui joue et on a tendance à aller le voir», relève-t-il. Pour l’instant, l’AssurTech ne bouleverse donc pas encore le marché. Alexandre Rochegude prévoit cependant «que de gros changements auront un impact sur le business model des assureurs».

 

Chez Deloitte aussi, on constate que les AssurTech ne perturbent pas l’écosystème. Et pour différentes raisons : en assurance-vie ou non-vie domestique, un assureur qui baserait son développement commercial uniquement sur l’AssurTech serait «confronté au problème de la masse critique et par conséquent à une capacité de mutualisation limitée», disent Thierry Flamand et Carlo Duprel, de Deloitte.

En clair, «il ne parviendrait pas à couvrir ses frais généraux». Dans le domaine de l’assurance-vie transfrontalière, «la nature des clients (très riches) et les solutions sur mesure sont un peu moins propices aux InsurTech».

 

Pour l’instant, comme d’autres pays européens, le Luxembourg se comporte en observateur, «il suit les développements qui se font, notamment aux États-Unis», notent Thierry Flamand et Carlo Duprel. Les trois autres gros «hubs» en la matière sont la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne qui sont en avance, selon Alexandre Rochegude.

 

 

Source: quotidien.lu

Auteur:  Aude Forestier 

Lien vers l'article: cliquez ici.